Sélectionner une page

Réparer un meuble en 15 min

Le poêle à bois doit faire l’objet d’une surveillance et d’un entretien rigoureux, pour un fonctionnement parfait. Mais si vous ne savez pas comment l’entretenir comment faire ? C’est ce que nous verrons dans cet article, nous verrons aussi pourquoi le faire. Vous êtes prêt ? Alors allons-y !

Pourquoi entretenir son poêle à bois ?

Commençons par la questions du pourquoi. Sachez que si vous n’entretenez pas votre poêle à bois et ne faites pas le ramonage obligatoire qui permet d’enlever des dépôts de crasse et ainsi éviter les risques d’incendies ou d’intoxication au monoxyde de carbone, cela peut altérer son fonctionnement et peut même comporter des risques.

C’est donc au fur et à a mesures du temps et de l’utilisation qu’une accumulations de bistres peut se former dans un conduit de cheminée, qui peut donc provoquer un incendie.

Le bistre ? C’est quoi ?

Le bistre est un élément très important du pourquoi car c’est lui qui est le principal responsable des dégâts dans votre cheminée. Le bistre est une croûte compact semblable a du goudron qui se forme dans les conduits de cheminée. Il est issu de la suie détrempée et est une substance hautement inflammable. Ce problème survient quand il y a un mauvais entretiens du poêle à bois. Nous verrons plus tard comment y remédier.

Comment entretenir son poêle ?

Dans cette partie nos verrons 5 façons d’entretenir son poêle à bois.

1) La surface extérieur : Afin de nettoyer la surface extérieur du poêle le plus facilement il faut utiliser un aspirateur avec un embout brosse. Un chiffon sec fait aussi très bien l’affaire MAIS en revanche surtout pas de chiffon humide car cela peut causer l’apparition de rouille.

2) Les joints : Inspectez les joints et changez-les si nécessaire. Ils s’usent malheureusement tout seul avec le temps et doivent donc être changer afin que la porte soit toujours hermétique.

3) La vitre : l’utilisation de bois encore humide, à un mauvais allumage du feu ou à un mauvais tirage du conduit provoque la présence de suie, une une substance d’aspect noirâtre, salissante et d’odeur âcre composé généralement de carbone. Pour nettoyer la vitre il faut donc utilisé les cendres du poêle. Il suffit de tremper un chiffon humide dans les cendres froides et de le frotter sur la suie.

4) La boite à cendres : Lorsque vous n’utiliser plus le poêle , il est judicieux de vider la boite a cendres ainsi que la chambre à combustion. Mais rappelez vous que pour faciliter l’allumage du feu et pour l’isoler, il faut laisser une couche de cendre sur la plate-forme de la chambre de combustion durant l’utilisation.

5) Le débistrage : Quand le bistre est devenu trop dur, de simple ramonage se suffisent plus a le supprimer. On fait alors appelle a un professionnelle qui effectue de un debistrage. Le débistrage consiste à frapper les parois du conduit de cheminée à l’aide d’une machine à mouvement rotatif et composée de masselotte afin d’éliminer le bistre.